Mohamed Fofana: Remaniement ministériel, l’actuel DG des impôts mise sur le ministère du budget

mohamed fofanaMohamed Fofana: Remaniement ministériel, l’actuel DG des impôts mise sur le ministère du budget

Depuis la démission du gouvernement Mamady Youla les tractations et autres lobbys se sont créés au tour des collaborateurs les plus proches du Président Alpha Condé . Il a fallu la fusion du GPT dans le rpg arc en ciel pour enfin voir
la nomination de Kassory Fofana au poste de PM . Cette nomination aurait fait tombé le masque d’Aboubacar Makhissa Camara qui étant convaincu de l’arrivée de son mentor politique Dr kassory Fofana qui l’avait propulsé à la tête des impôts dans la plus grande affinité. Les démarches et autres coups bas de l’actuel locataire des impôts ne se cachait pas du tout, il était tellement sûr de son decret de nomination pensant que son mentor Don Kass avait les mains libres sur le choix de ces collaborateurs dans la nouvelle équipe gouvernementale. Des sites comme www.leprojecteurguinee.com

ont été mise à contribution pour faire avaler ce choix aux plus sceptiques. Cette action est un avertissement à l’actuel patron du budgetqui doit se sentir rivaliser à ce poste donc il doit prendre toutes les mesures possibles pour éviter certains pièges dû à la collaboration entre le Ministere du budget et la Direction nationale des impôts. À rappeler que depuis la création du mouvement démagogique laisser le terminer son travail traduit en soussou# wo alou akha kha woliragno# on dirait que Alpha Condé est au dessus de la loi. Il s’est illustré dans tous les mouvements de soutiens aveugles au pouvoir en place. Mr le ministre actuel est largement averti de la menace qui pesait sur sa fonction de Ministre du budget.
À prévenir l’actuel Ministre du budget doit mettre toute la rigueur dans le fonctionnement de la direction nationale des impôts, car le numéro 1 de cette régie financière est un grand parrain des activités politiques du parti au pouvoir dans plusieurs communes urbaines et rurale de Conakry et de la basse Guinée. Il faut qu’on arrête de confondre les caisses de l’État et celles du parti au pouvoir, ces pratiques violent systématiquement la charte des partis politiques sur le financement des partis politiques. Les récentes missions du fond monétaire ont dressé la faiblesse des recettes des règles financières du pays. Nous surveillons tous ces cadres prétentieux à faire du forcing pour des intentions liées au 3 ème mandat .
Signé Mohamed Fofana porte parole du mouvement non au 3eme mandat

Les émissions Savoir & Comprendre, c'est chaque samedi à 21h en France, en direct sur Africamidi

Ecoutez Africamidi en direct


Suivez les analyses de la politologue Aissatou Cherif Baldé sur le site: african-panorama.com

African-panorama.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.