Kemi Seba: On sait que Conakry est une plaque tournante du trafic de drogue par l’autorisation des autorités

Publicités

KEMI SEBA

Kemi Seba était l’invité de Golf TV hier pour parler du refus des autorités guinéennes d’entrer dans le territoire

Kemi seba: J’étais invité par le mouvement « Le peuple n’en veut plus » et d’autres mouvements de la société civile, sur l’initiative de l’artiste Elie Kamano, pour parler au peuple… Il n’est pas normal qu’on vive dans des pays extrêmement riches par le sol, que nos présidents soient millionnaires en dollars, qu’on est bon nombre de la population à vivre sous le seuil de la pauvreté, pour ne pas dire la majorité. A un certain moment, on ne peut pas simplement parler du néo-colonialisme occidental sans parler des problématiques qui sont réelles.

Alpha Condé qui jouait le panafricaniste quand ça l’arrange pour essayer de faire taire un peu toute vague de contestation d’une jeunesse panafricaniste réelle qui veut cette justice sociale. Que celui-ci(Alpha Condé) qui a l’habitude de laisser des narcotrafiquants entrer sur son territoire tranquillement. On sait que Conakry est une plaque tournante du trafic de drogue par l’autorisation des autorités. Mais quand un souverainiste panafricain vient parler au peuple, il y avait environ mille personnes qui m’attendaient à l’aéroport de Conakry, selon les informations que nous avons, visiblement ça pose problème. Cela me rappelle qu’une civilisation est détruite par l’extérieur que si elle est rongée en priorité de l’intérieur

Qu’est-ce qui gène? Alpha Condé, depuis quelque temps s’affiche quand même comme un panafricaniste pur et dure

Kemi Seba: Vous avez bien notifié quelque chose « depuis quelque temps ». Depuis quelque temps, il s’affiche comme un panafricaniste pur et dure; ce n’est pas la démarche. Il y a une vague (hein) qui est sponsorisée par une chaîne qui vit des dictateurs qui a l’habitude de donner l’étiquette « panafricaniste » dès qu’un autocrate se lève pour dire qu’il faut que l’Afrique se lève. Généralement, cet autocrate jette ce slogan pour calmer une jeunesse qui en a marre de voir que les deniers publics sont confisqués par ces dirigeants-là. C’est la nouvelle mode! Cette chaîne-là que je ne vais citer vient de déclarer que Kabila est un panafricaniste. Alpha Conde, il suffit qu’il dise trois ou quatre phrases, il pense qu’on peut oublier tous les détournements, toute l’oppression sociale sur la population

A un moment, vous avez cru non? Au relent panafricaniste de Alpha Condé?

KemiSeba: Vous ne trouverez aucune déclaration de ma part, visant à dire que je prends Alpha Condé au sérieux. Moi, depuis lontemps, j’ai vu que ce président-là est quelqu’un qui roule pour ses intérêts. Quelqu’un qui est financé, qui est un grand ami de Goerges Soros; quelqu’un qui dit qu’il faut couper le cordon ombilical avec la France, mais qui est extrêmement proche des autorités françaises. Je ne peux pas prendre cette personne-là au sérieux sur ces questions. Il y a détournements de fonds qui dépassent l’entendement en Guinée-Conakry. C’est le cas partout en Afrique francophone. Je trouve qu’en Guinée, le Président Alpha Condé, en suivant la logique de son camarade Macky Sall, Alassane Dramane Ouattara, a décidé de m’interdire de fouler le sol. Le peuple voit ce qu’il en est. Par rapport à cette décision, ce n’est pas quelque chose qui me surprend. Le peuple est très conscient des enjeux. La jeunesse africaine est de notre côté.

Alors, il s’est passé quoi réellement? Ils sont montés à bord de l’avion pour vous empêcher de descendre…

Kemi Seba: Il y a eu une dizaine de militaires qui sont montés dans l’avion pour me signifier que je suis interdit de fouler le sol guinéen, que j’étais quelqu’un qui pouvait créer de troubles à l’ordre public et qu’il n’était pas question que je draine toute cette jeunesse dans une direction qui n’était pas convenable selon les objectifs du gouvernement.

Quels objectifs?

Kemi Seba: Ca c’est à eux il faut poser cette question. C’est sans doute lié à cette logique de 3è mandat.  Puisque celui qui voulait lutter contre le monopole du pouvoir à la tête de l’Etat, à l’époque où Mr était Président de la FEANF. Aujourd’hui, il veut durer le plus possible au pouvoir. Ce sont ces genres de personnes, une fois qu’elles passent de l’autre côté finissent par oublier tous leurs objectifs…

Il arrive à un moment où il faut arrêter de prendre la jeunesse africaine pour une jeunesse d’idiots. Je viens quand je veux; je me déplace où je veux. Nous laissons les colons et le néo-colonialisme venir partout. Bolloré, lui on ne lui pose pas de problème, on ,ne lui dit pas « ne viens pas en ce moment-là, parce qu’il y a des problèmes post-électoraux »

Moi, je parle au peuple et je ne suis pas dans une démarche de violence. Ca fait environ huit ans que je suis entré en Afrique, vous ne pouvez pas me montrer une seule fois,une seule manifestation, une seule situation où nous avons fait appel à la violence. La seule chose que j’ai faite, à la limite, que chacun peut discuter,  et la justice m’a donné raison et le peuple africain, c’est lorsque j’ai brûlé un billet. Donc, on ne peut pas me dire que « vous allez créer des troubles à l’ordre public », alors que nous n’en créons pas. Ces gens-là laissent des dealers, des narco-trafiquants qui sont dans des ligues de champion de trafic de drogue venir sur le sol guinéen, faire un certain nombre de choses, commettre un certain nombre d’exactions, ça ne dérange personne. On laisse des gérants de multinationales venir faire du n’importe quoi, et moi su le pays de Sekou Touré, je n’ai pas le droit d’y aller et parler au peuple qui m’attendait en masse. Mais, ce gouvernement de criminels aura tôt ou tard des comptes à rendre à l’histoire et à la jeunesse africaine.

5 (100%) 1 vote

1 thought on “Kemi Seba: On sait que Conakry est une plaque tournante du trafic de drogue par l’autorisation des autorités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.