En France, un policier se suicide tous les quatre jours, selon le syndicat de police

france

En France, un policier se suicide tous les quatre jours, selon le syndicat de police

Le syndicat des cadres de la sécurité intérieure, l’UNSA-Police et l’Alternative-Police CFDT sont les trois structures syndicales qui ont alerté le phénomène de suicide et la particularité de sa progression cette année. Depuis le début de l’année, 24 policiers se sont déjà suicidés. C’est le chiffre rendu public lundi par le service de communication de la direction générale de la police nationale.

Denis Jacob, secrétaire général de l’Alternative CFDT s’inquiète: Un police se tue tous les quatre jours, c’est trop.

Le délégué national de l’UNSA-Police, Thomas Toussaint, enchaîne: L’année dernière, ce chiffre n’avait été atteint qu’au mois d’août.

Il faut rappeler que l’année dernière il y a eu au total, il y a eu 32 suicides dans le secteur. Et le record a été battue en 1996, avec 70 cas de suicides.

Les émissions Savoir & Comprendre, c'est chaque samedi à 21h en France, en direct sur Africamidi

Ecoutez Africamidi en direct


Suivez les analyses de la politologue Aissatou Cherif Baldé sur le site: african-panorama.com

African-panorama.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.