Aboubacar Soumah (SLECG): Au sein du l’USTG, il a été décidé qu’à la date de lundi, s’il n’y a pas de réaction du gouvernement pour la reprise des négociations,…

224 Partages

Aboubacar Soumah SLECGAboubacar Soumah (SLECG): Au sein du l’USTG, il a été décidé qu’à la date de lundi (3 dec 2018), s’il n’y a pas de réaction du gouvernement pour la reprise des négociations,…

makhissa

 

Aboubacar Soumah (SLECG): Au niveau de cette centrale syndicale (USTG), nous avons tenu une réunion vendredi avec toutes les fédérations qui la composent. Elle a déjà fait une première lettre au gouvernement pour l’inviter à ouvrir le dialogue, une deuxième lettre et une troisième lettre. Elle a reçu la réponse de la part du Premier ministre qui a indiqué qu’il est prêt à ouvrir le dialogue social. Mais, depuis une semaine, nous n’avons reçu aucune réponse nous invitant à la table des négociations. Par conséquent, au niveau de l’USTG, à travers la réunion qu’elle a tenue avant-hier vendredi, il a été décidé qu’à la date de lundi (3 décembre 2018), s’il n’y a pas de réaction de la part du gouvernement pour la reprise des négociations, toutes les fédérations qui sont affiliées à l’USTG vont tenir un point de presse dans les 48h qui suivront pour déclarer leur engagement dans la grève. C’est la décision qui a été prise au niveau de la centrale USTG.

aboubacar

 

 

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.