Aboubacar makhissa Camara le nouveau golden boy de la basse Guinée (Par Barbara Camara)

117 Partages

makhissaAboubacar makhissa Camara le nouveau golden boy de la basse Guinée

makhissa

Cela ne fait l’objet d’aucun doute que le nouvel homme fort dans les mamayah et autres activités de réjouissance n’est autres que l’actuel directeur général des impôts, Mr Aboubacar Makhissa Camara. La question qu’on se pose, d’où proviennent les ressources allouées aux financements de ces événements coûteux. Il y a 3 ans le grand événement annuel festival de Fria a toujours eu pour parrain Mr Camara, le numéro 1 des impôts. Selon les indiscrétions, le budget annuel de ces festivités avoisinerait les 2 milliards et demi de nos francs. Comme le dit l’adage: on ne change pas une équipe qui gagne. En plus de ces festivités annuelles de sa ville natale, il avait aussi parrainé plusieurs directoires de campagne à Conakry et à l’intérieur du pays: Matoto, Tanènè, kamsar, et Fria .

Au moment où notre pays est en récession économique, certains de ces responsables des régies financières deviennent de véritables machines à cash . Au delà de ces mouvements, nous constatons certaines réalisations d’infrastructures (villas somptueuses, mosquées et d’autres résidences) qui seraient sous investigations pour trouver les propriétaires.

Malgré tout ce tintamarre il a été battu à Fria par le principal parti d’opposition UFDG. Il est très important qu’on arrête de tromper le professeur. Le rapport du FMI et de la banque mondiale sur la faible mobilisation des recettes est une illustration parfaite de cette contre performance des impôts.

Nous demandons des audits sérieux sur la transparence de la gestion des impôts. Je me réserve de faire certaines révélations en attendant une réplique de la part de ces cireurs de chaussures, car des dizaines de sites et autres presses écrites et médias sont sur ses bottes. Les impôts ne méritent pas un tel cadre qui fait de la mamayah et autres futilités.

Barbara Camara

alastobabara88@gmail.com

Ce contenu n’engage pas Africamidi, mais son auteur

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.